Venez visiter une rénovation atypique exemplaire le 23/09 ! Inscrivez-vous

Une question ? Besoin de conseils ?

Etre rappelé !

Tentez de gagner un vélo électrique Inscrivez-vous  à notre concours

Le Conseil en Énergie Partagé (CEP)

En partenariat avec l’ADEME, Energies Solidaires propose depuis début 2012 son activité de Conseil en Energie Partagé qui consiste à mutualiser, à l’échelle de plusieurs communes de son territoire, les compétences d’un spécialiste en économie de flux. Cette action se situe dans le prolongement des informations énergétiques proposées jusqu’ici aux collectivités du Nord  des Yvelines.

Téléchargez la plaquette de présentation du dispositif.
(Collectivités, agissons ensemble pour maîtriser vos consommations d’énergie – PDF plaquette cep HD – 3Mo)

Films présentant le dispositif CEP Version longue : Présentation du CEP

Indicateurs de résultats

Indicateurs Résultats 2014 Objectifs fin 2015

Réalisé

Nombre de communes engagées dans le dispositif 12

20

15
Nombre d’habitants des communes engagées  19678

40000

25363

 

Contexte : Une compétence manquante dans les « petites » communes

D’après l’enquête 2005 « Énergie et Patrimoine Communal », les communes de 2 000 à 10 000 habitants (10 % des communes françaises) représentent 30 % de la consommation d’énergie des communes en France. Or, cette catégorie de communes dispose généralement de faibles moyens humains et de compétences techniques limitées en matière d’énergie. Alors que les collectivités locales portent une responsabilité de plus en plus importante en matière de consommation énergétique, la mise en place de Conseillers en énergie partagés apporte une réponse ciblée à ces enjeux. Depuis un an, l’ADEME soutient le développement de ce dispositif d’aide à la politique énergétique des collectivités, en ciblant les communes de 500 à 10 000 habitants. En 2011, 150 conseillers couvraient le territoire national. Le nord des Yvelines fait maintenant partie des bienheureux bénéficiaires.

Objectif : Partager un spécialiste entre plusieurs communes

Comme son nom l’indique, le dispositif consiste à mutualiser, à l’échelle d’un territoire, les compétences en énergie d’un technicien spécialisé. Il s’agit de proposer un conseil personnalisé aux communes de moins de 10 000 habitants pour leur permettre de faire des choix pertinents en matière d’énergie sur leur patrimoine (bâtiments, éclairage des voiries et véhicules de service).

Résultats : Energies Solidaires se positionne sur Le Nord Yvelines

Ce dispositif est  proposé à l’ensemble des communes du territoire couvert par Énergies Solidaires (la moitié Nord des Yvelines) depuis le 1er janvier 2012 et prend le relais des Informations Energétiques aux Collectivités proposées jusque-là. Un accord a par ailleurs été conclu avec le Parc Naturel Régional du Vexin (PNR) pour encourager l’adhésion des communes situées dans son périmètre grâce à une aide financière. Le Conseiller en Energie Partagé accompagne les communes pendant 3 ans minimum pour :

  • gérer leur consommation d’énergie par un suivi des factures
  • réduire la consommation à confort identique
  • optimiser leurs choix dans les projets de bâtiments
  • animer des actions de sensibilisation auprès des habitants

Carte des communes investies dans le dispositif dans les Yvelines

Pour en savoir plus

M.Levistre Vincent au 01 39 70 23 06

Perspectives : A terme, des économies pour les communes

Le montant de l’adhésion pour une commune est de 1,5 € par habitant et par an. Sachant que des actions simples, nécessitant des investissements modestes, sur le patrimoine bâti ou sur l’éclairage public peuvent permettre d’économiser jusqu’à 3 € par habitant et par an en moyenne, le coût du service est rapidement compensé par les économies réalisées.

Repères

  • 10 000 habitants, c’est le maximum pour pouvoir adhérer au dispositif
  • 157 communes sur le territoire Nord Yvelines d’Energies Solidaires
  • 134 communes de moins de 10 000 habitants concernés par le dispositif
  • un engagement minimal de 3 ans avec la commune
  • 1.50 € par habitants et par an
  • un potentiel d’environ 3€ d’économies par habitant et par an