Venez à notre Forum Ma Maison Écologique le 8 octobre ! En savoir plus

Consultez nos fiches de postes dès maintenant En savoir plus

Une question ? Besoin de conseils ? Je prends rendez-vous

Un conseiller énergie bien partagé en 2012

En février 2012, l’association lançait une activité de Conseiller en Energie Partagé. Point d’étape après 10 mois d’activité…intensive!

Etape 1 – La communication

La mise en place de ce nouveau poste, confié à Jean-François Blanchet, s’est faite efficacement avec une première phase de communication et de recrutement des communes plutôt fructueuse puisque dès le mois de mai la commune de Ointville-sur-Montcient signait la première convention CEP sur le Nord Yvelines. Suivront ensuite 8 autres communes dont 6 sur le territoire du Parc Naturel Régional du Vexin. En effet, le Parc Naturel Régional du Vexin propose une subvention supplémentaire de celle de l’ADEME sur son  territoire permettant ainsi aux communes de disposer du dispositif avec un reste à charge de 30%. Ces 9 communes représentent ainsi 17500 habitants !

Etape 2 – L’analyse énergétique

Après une seconde phase d’analyse des flux , les bilans énergétiques ont été finalisés dans les premières communes adhérentes (Ointville-sur-Montcient, Evecquemont, Vaux-sur-Seine et Chavenay), et sont en cours pour les dernières communes adhérentes (Orgeval, Guitrancourt, Sailly, Breuil-en-Vexin et Dammartin-en-Serve).

Un peu de concrêt, l’exemple de Ointville-sur-Montcient

L’action CEP dans la commune de Ointville-sur-Montcient a permis de déterminer un gisement d’économie d’énergie de 85 700 kWh soit 8179 €/an. Les préconisations se sont essentielement orientées sur de l’isolation thermique des combles, un remplacement de chaudière, une régulation / programmation des températures et une optimisation des abonnements EDF.

A titre d’exemple précis, latelier technique utilisait autrefois des machines outils nécessitant un abonnement EDF en tarif jaune de 24 kVa. Depuis plusieurs années, l’usage du bâtiment s’est transformé principalement en stockage de matériel et petits travaux. Nous avons ainsi ressorti de l’analyse énergétique un coût du kWh électrique à 22 centimes d’euros en 2011 soit presque 10 centimes de trop par rapport à un coût approprié. L’action proposée a été de diminuer la puissance de l’abonnement en passant par un tarif bleu 9 kVa permettant ainsi une économie financière de 794 € par an!

Le bâtiment et le compteur non adapté

Et en 2013?

L’évolution de ce poste en 2012 devra se poursuivre en 2013 puisque le dispositif devra compter sur l’adhésion d’autres communes en pour maintenir le budget du poste et le pérenniser. Des premières pistes sont d’ores et déjà étudiées, nous vous tiendrons informé !

Pas encore de commentaires

Répondre

Message