Venez à notre Forum Ma Maison Écologique le 8 octobre ! En savoir plus

Consultez nos fiches de postes dès maintenant En savoir plus

Une question ? Besoin de conseils ? Je prends rendez-vous

La chaufferie bois expliquée aux élus

Nous avons proposé aux élus du Nord Yvelines de visiter, pendant la COP21, une chaufferie bois à plaquettes forestières afin de comprendre cette technologie qui est encore très peu utilisée sur notre territoire. L’occasion de bénéficier d’un retour d’expérience concret et des témoignages d’élus…pour des élus.

Orgeval, ville engagée dans la réduction de ses émissions de CO2

Cette visite a été proposée en partenariat avec la ville d’Orgeval qui travaille avec Energies Solidaires depuis 2012 dans le cadre de l’accompagnement du Conseil en Energie Partagé et qui est très investie sur la réduction des ses dépenses et consommations énergétiques. Elle a été réalisée en présence du maire de la commune, M. Yannick Tasset,  et avec les explications du DST M. Stéphane Bordier. Celui-ci  supervise son fonctionnement depuis son installation. Mise en service en 2012, elle répond aux besoins en chauffage de l’école maternelle Jean de la Fontaine.  Elle est alimentée par des plaquettes de bois provenant d’une entreprise Yvelinoise qui récupère les déchets bois des entreprises des environs et les transforme à cet effet.  Il s’agit ainsi d’un mode de chauffage très écologique.

Chaudière

La chaudière

Plaquettes

Les plaquettes bois

Une démarche globale sur le bâtiment

Le bâtiment scolaire a été achevé en 2011. Il s‘agit d’un bâtiment performant autant par sa structure que par ses systèmes. Réalisé en ossature bois, il est doté d’une ventilation double-flux qui récupère la chaleur de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant. Cela permet de chauffer les 2300 m² grâce à 2 chaudières à plaquettes de 150 kW chacune, dont le combustible est stocké dans un silo enterré. Son mode de chauffage au bois permet au bâtiment d’émettre seulement 4 kg CO2/m²/an, ce qui équivaut à une étiquette A de diagnostic énergétique pour le CO2.

Au delà du mode de chauffage choisi, la commune a bien compris qu’il était primordial d’avoir une réflexion globale afin de réduire son impact environnemental et les consommations d’un bâtiment de façon durable. L’isolation du bâtiment a ainsi été soignée car l’énergie la moins chère et la moins polluante reste et restera celle que l’on ne consomme pas…

Et après?

Energies Solidaires propose tout au long de l’anné des visites et présentations à destination des collectivités. N’hésitez pas à suivre notre actualité afin d’en être informés.

Si vous aussi vous souhaitez proposer que l’on vienne au sein de votre commune pour faire part de votre retour d’expérience sur des réalisations durables, prenez-contact avec nous !

Pas encore de commentaires

Répondre

Message